La cellulite n’est pas un mal du monde moderne, elle a toujours existé. En revanche, il y a une trentaine d’années, seule une femme sur trois avait de la cellulite après 30 ans. Depuis la fin des années 70, de plus en plus de femmes sont sujettes à la cellulite avec l’apparition de la fameuse « peau d’orange », et aujourd’hui, 90% des femmes souffrent de cellulite peu importe qu’elles soient rondes ou fines. La cellulite est causée par de nombreux facteurs et est difficile à déloger : voici un point global sur les causes, les différents types de cellulites et la façon de s’en débarrasser une bonne fois pour toutes !

CAUSES ET TYPES DE CELLULITE

Quels facteurs déclencheurs ?

Quatre facteurs clés contribuent à former la cellulite : les prédispositions hormonales, l’alimentation, la prise de pilule contraceptive et la grossesse. L’alimentation moderne surtout est marquée par l’ingestion d’hormones artificielles présentes dans la viande, notamment des dérivés de progestérone qui affectent sensiblement les tissus…. Alors attention à ce que vous mangez et réduisez vos quantités de viande !

Les différents stades de formation de la cellulite 

La formation de la cellulite passe par trois phases : la cellulite visible uniquement lorsque l’on pince la peau ; la cellulite visible lorsque la peau est compressée, par exemple lorsque l’on est en position assise ; la cellulite visible en permanence sur la peau.

Y a-t-il différents types de cellulite ?

  • La cellulite graisseuse ou adipeuse due à l’excès de graisse, souvent localisée chez les personnes en surpoids ou sujettes à des déséquilibres hormonaux, sur le ventre, les cuisses, les fesses, les hanches et les genoux.
  • La cellulite aqueuse due à la rétention d’eau, liée à une mauvaise circulation veineuse et lymphatique, souvent localisée chez les femmes minces avec des jambes lourdes et gonflées.
  • La cellulite fibreuse due à un dysfonctionnement du collagène qui enferme les cellules graisseuses et les rend dures et difficiles à déloger. Elle est généralement localisée autour des cuisses.

Vous pouvez évidemment être sujette à une cellulite mixte : un mélange de deux ou trois types de cellulites.

 

 

EN DETAIL : LES EXPLICATIONS SCIENTIFIQUES

La cellulite, c’est quoi ?  

Le corps contient naturellement des cellules graisseuses, mais la cellulite se forme quand ces cellules sont saturées de déchets. Gonflées, elles compriment alors les vaisseaux sanguins et lymphatiques entraînant une mauvaise élimination des toxines et des liquides. Ce sont ces amas graisseux qui forment des creux et des sillons à la surface de la peau des cuisses, des bras, du ventre et des fesses.

Le système lymphatique, c’est quoi ?

Moins connue que la circulation du sang, la circulation lymphatique est aussi essentielle pour le fonctionnement de notre corps. Comme les vaisseaux sanguins, le corps contient un réseau de vaisseaux lymphatiques qui circule du bas vers le haut avec 3 rôles : drainer les déchets présents dans nos cellules, nourrir le sang en faisant circuler les cellules graisseuses en provenance de l’intestin grêle, et renforcer le système immunitaire. Si la circulation sanguine fonctionne grâce au pompage du cœur, la circulation lymphatique, elle, fonctionne grâce aux mouvements des muscles du corps et la fermeté  de la peau.

Conclusion ?

Si on ne pratique pas une activité physique suffisante, l’évacuation lymphatique ne fonctionne pas correctement, les déchets ne sont pas éliminés et s’amassent dans les cellules, provoquant une augmentation des adiposites et la formation de cellulite.

 

 

COMMENT COMBATTRE LA CELLULITE

Mieux manger, bouger et boire de l’eau

La première action est bien évidemment de détoxifier son organisme, rééquilibrer son alimentation et pratiquer une activité physique régulière. La perte de poids induite va permettre d’éliminer les déchets, la graisse superficielle et donc la cellulite graisseuse.

Il faut également boire beaucoup : les personnes qui ne boivent pas assez n’ont pas assez de liquide lymphatique. Pas assez de liquide lymphatique – pas de drainage lymphatique – pas de désintoxication et donc pas d’élimination de la cellulite. Le corps fonctionne comme une machine à laver, il a besoin d’au moins 2,5 litres d’eau par jour pour être vraiment détoxifié.

Activer la lymphe

Si vous êtes sujettes à la cellulite aqueuse et fibreuse, vous pourrez faire autant de sport que vous voulez, tous les déchets et le liquide lymphatique ne seront pas éliminés efficacement. Il faut alors activer la lymphe grâce au drainage lymphatique : un massage particulier destiné à améliorer la circulation de la lymphe pour favoriser l’élimination des déchets métaboliques. Dans la plupart des cas, le massage lymphatique donne de bons résultats en matière de réduction de la cellulite.

Casser les cellules graisseuses

Enfin pour la cellulite fibreuse, il s’agit de déloger des capitons bien durs et installés depuis longtemps par la technique du palper-rouler. En effectuant des pincements énergiques de la peau, les différentes couches sont dissociées et les cellules graisseuses « cassées ». Cela relance la circulation sanguine et lymphatique et l’élimination des déchets. Les ventouses anti-cellulites reproduisent l’action du palper-rouler : par l’effet d’aspiration et de massage, elles permettent de casser la structure graisseuse formée sous la peau.

Résultat : la peau devient plus lisse et le volume de graisse diminue.

 

PACK TOUT-EN-UN 

Le Kit Minceur Stéphanie Franck Beauty permet de reproduire chez vous simplement les techniques du drainage lymphatique et du palper-rouler + brûler les graisses plus rapidement pendant vos exercices fitness.

A SHOPER ICI !

Crédits Photos dans l’ordre : Marie-Claire // Docteur Sebbah Simon // Ermitage // Futura Sciences

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.